bucaille wiener
agence d'architecture . DINAN
  • Realisations ARCHITEC TY Dinan

Commissariat Saint-Malo

Saint-Malo (35)

LOGEMENTS
Habitat groupé

 «Le Commissariat»

Restructuration et extension de l’ancien commissariat, création de 15 logements  locatifs à SAINT MALO (35)

Maître d’ouvrage : SA HLM La Rance

BET Economie/maîtrise d’œuvre : IBA-TY

Thermicien : ECIE

Surface de Plancher : 1290 m²

Montant estimatif des travaux : 1 080 500€ HT (hors honoraires)

Année de réalisation : études en cours (PRO)

Mission : complète

Réglementation thermique : 2005

Niveau de performance : BBC Rénovation (57 kWh EP/m²/an) et BBC (53 kWh EP/m²/an)

Mode de chauffage : chaudières gaz individuelles à condensation.

 

Le projet se situe à Saint Malo Intra-muros dans l’ancien commissariat de Police.

Il s’agit ici d’un site exceptionnel, marqué par son histoire, par son patrimoine de caractère traduisant le passé du site, et par sa forte identité.

L’ancien commissariat est situé dans un îlot ; la parcelle traversante possède deux accès, l’un en façade principale Est sur la place des Frères Lamennais face à la Cathédrale Saint-Vincent, l’autre en façade arrière rue Sainte-Anne côté mer, où une cour est sommairement aménagée.

Le bâtiment existant est un ouvrage issu de la Reconstruction d’après guerre, et présente deux façades hautes et rigides.

 

Programme

Il s’agit d’aménager dans le bâtiment existant 12 logements sur les 5 niveaux courants (9 T2, 2 T3 et 1 T4), ainsi que les boxes des caves au sous-sol. Le projet est complété par une extension permettant de créer 3 logements (1 T1, 1 T2 et 1 T4 duplex).

 

Adaptation de l’existant

Le bâtiment existant n’est globalement pas modifié, hormis la démolition du bâtiment technique à l’arrière.

Les modifications notoires portent sur l’aménagement intérieur et la création des douze logements, et, seuls éléments visibles, les menuiseries extérieures à petits bois sont remplacées par des châssis bois à deux ventaux, chaque ventail divisé en trois parties.

Côté place des Frères Lamennais, le porche d’entrée existant est fermé par des panneaux de bardage plan.

 

Implantation de l’extension

 

L’extension est implantée en limite sud de la parcelle, à l’emplacement de l’ancien volume technique démoli et en relation avec le volume des circulations verticales existant.

 

Cette construction est constituée de deux entités : un volume principal reprenant la volumétrie du pignon de l’ancienne construction et donc implanté en limite sur la rue Sainte-Anne et prenant assise sur le mur de pierre, un volume secondaire plat et traité en terrasse assurant la liaison avec l’existant.

 

L’extension est conçue sur pilotis, ceci permettant de libérer des stationnements abrités au rez-de-chaussée.

 

Forme architecturale

 

L'extension est  une construction en ossature bois, et constitué de deux entités.

 

Le volume principal présente une architecture reprenant les thèmes forts des constructions anciennes médiévales tout en conservant un esprit contemporain : il s’agit d’un volume sur trois niveaux surmonté d’une toiture traditionnelle à double pente en ardoise. Les façades sont structurées par des lignes fortes en bois massif, par un jeu d’encorbellements successifs, et un découpage horizontal et vertical traduit notamment par l’encadrement des ouvertures. La disposition et le dimensionnement de celles-ci évoquent également une écriture médiévale notamment en façade nord.

 

Il ne s’agit pas là de reproduire une construction à pans de bois mais de plutôt de retrouver leurs lignes fortes dans un traitement contemporain du matériau bois.