bucaille wiener
agence d'architecture . DINAN
  • Realisations ARCHITEC TY Dinan

Ecole Aucaleuc

Aucaleuc (22)

EQUIPEMENTS
Public

Restructuration et extension du groupe scolaire d’AUCALEUC (22)

Maître d’ouvrage : Commune de AUCALEUC

SHON existant restructuré : 388 m²

SHON extension : 141 m²

Montant des marchés de travaux : 447 964.92€ HT (hors honoraires)

Année de réalisation : chantier en cours

Durée des études : 14 mois

Durée du chantier : 18 mois

Mission : complète

Réglementation thermique : 2005

Mode de chauffage : chaufferie gaz

 

Le groupe scolaire d’Aucaleuc est actuellement composé d’une ancienne école Jules Ferry, de trois bâtiments dits provisoires et du restaurant scolaire.

Outre la vétusté des locaux, la difficulté à les chauffer, l’inconfort et leur caractère exigu, le groupe scolaire est caractérisé  par son manque de fonctionnalité : pas de liaison entre les différentes classes, pas de liaison entre les classes et les préaux, aucune circulation extérieure abritée entre les différentes entités, des sanitaires en nombre insuffisant, les bâtiments ne sont pas aux normes ni thermique ni d’accessibilité.

Le pôle scolaire doit donc être intégralement restructuré. Les capacités économiques de la commune amènent donc à procéder à une restructuration par phases, à court et moyen/long termes.

La première phase concerne le pôle maternel, actuellement dans le bâtiment mobile le plus vétuste.

Cette première phase doit être en cohérence avec le reste du groupe scolaire, et point de départ de la restructuration future du pôle élémentaire :

- supprimer le bâtiment mobile regroupant les deux classes maternelles

- créer deux nouvelles classes

- créer un dortoir et une salle de motricité mutualisés

- créer des sanitaires adaptés en nombre suffisant.

- créer un préau confortable

- créer des liaisons abritées entre les différentes entités.

La réponse architecturale au programme est donnée suivant plusieurs axes majeurs : l’insertion dans un site contraint, l’organisation de l’espace voulue logique, à moyen et long terme et économique, et enfin le parti-pris environnemental dans la conception.

Restructuration, conservation.

L’idée est donc de restructurer ce patrimoine bâti de qualité et de lui réattribuer son ancienne fonction en y organisant les deux salles de classes maternelles. Il s’agit de profiter d’un volume disponible présentant une enveloppe saine et une orientation Sud idéale ;

Une extension maîtrisée.

Prise en compte des besoins spatiaux à court terme et de l’enveloppe budgétaire tout en envisageant une possibilité d’extension (pôle élémentaire).

Différenciation des pôles Maternelle – Elémentaire.

Apporter des liaisons abritées.

Cette liaison doit permettre  d’offrir un préau généreux mais aussi de pallier à la faiblesse de l’école actuelle : créer une circulation permettant à terme de traverser l’école tout en étant abrité.

 

DEMARCHE ENVIRONNEMENTALE

- Maîtrise de la consommation d’espace et préservation d’un patrimoine bâti

- Démarche HQE non certifiée mais appliquée et annexée au CCTP

- Gestion de l’énergie : 

- enveloppe performante du bâti :  renforcement de l’isolation (fibre de bois), ossature bois avec fibre de bois,  et changement des menuiseries extérieures.

- remplacement de la chaudière par une chaudière gaz à condensation haut rendement

- Confort et santé

confort hygrométrique réglé par la mise en place d’une ventilation jusque-là inexistante